GROUPEMENT PROFESSIONNEL DES FACTEURS D'ORGUES



 
LA FACTURE D'ORGUES FRANÇAISE Tuyaux
 
     
QU'EST-CE QUE LA FACTURE D'ORGUES ?

L
a facture d'orgues est un métier d'art représenté au sein du Conseil des métiers d'art (www.metiers-art.culture.fr), un artisanat de haut niveau qui requiert des compétences techniques et artistiques aussi pointues que pluridisciplinaires, dans un pays dont le patrimoine organistique est très riche et où la politique de restauration des orgues anciens poursuivie depuis un quart de siècle tant par l'État que par les municipalités a permis de former des facteurs d'une compétence internationalement reconnue.

Les œuvres des facteurs d'orgues s'effacent souvent derrière l'organiste et pourtant, sans eux, rien de ce qui charme nos yeux et notre oreille ne serait possible. Chaque œuvre, qu'elle soit liée à la restauration du patrimoine ou à la création contemporaine d'un instrument, est souvent unique ; elle mobilise une incomparable compétence technique alliée à une capacité d'invention et d'adaptation sans cesse sollicitée. Les facteurs d'orgues sont porteurs d'une culture vivante : un véritable patrimoine immatériel qu'ils s'ingénient à parfaire et à transmettre en l'enrichissant sans cesse.



UNE PROFESSION ENRACINÉE DANS LE PASSÉ, MAIS OUVERTE VERS LE FUTUR

H
éritiers des siècles passés, les facteurs d'orgues ne sont pas pour autant passéistes. La facture d'orgues française est l'héritière d'un prestigieux passé : la France a construit ses premiers grands instruments à partir de la Renaissance et c'est en France que fut construit le premier orgue dit romantique dans la Basilique de St Denis, premier édifice gothique érigé en France. De nos jours, la facture d'orgues française intègre toutes les nouvelles technologies et s'inscrit en pleine harmonie avec son époque.



UNE PROFESSION QUI FORME LES JEUNES

L
e GPFO est à l'initiative de la création en 1985 du Centre National de Formation d'Apprentis (tél. : 03.88.59.00.81, e-mail : cnfa.fo@cm-alsace.fr) à Eschau (67) qui accueille chaque année 40 à 45 apprentis.







I F a
Industries Françaises de l'Ameublement